Or et forêt : la force des actifs tangibles

August 31, 2019 written by Stéphanie Bonnet

Une chose est certaine, Etienne Brois n’est pas un gestionnaire de patrimoine comme les autres. Peut-être parce que son rôle de conseil se concrétise par des modules de formations très ciblées mais aussi parce que son discours sur l’argent sort des sentiers battus en décortiquant les mécanismes de la finance et surtout de la monnaie. En bon ingénieur, fils d’agriculteur pragmatique et proche de la terre, ancré dans le concret et le bon sens, Etienne Brois nous propose dans les lignes qui suivent, de revenir sur ce qu’est la monnaie, son fonctionnement et les bases sur lesquelles elle repose. La forêt comme actif tangible et sûr, prend alors toute sa valeur.

 

Soucieux que sa clientèle ne perde pas d’argent, Etienne Brois conseille et forme sur les placements qui sont à ces yeux insubmersibles : l’or, l’immobilier et la forêt.

Un parcours instructif

Etienne Brois prend le monde de la finance comme il est, l’analyse, le décortique et en extrait ses propres déductions basées sur ses études d’ingénieur, ses expériences professionnelles à l’étranger notamment Honk-Kong et l’Australie et puis à Paris. En homme curieux et passionné, il s’intéresse à l’investissement immobilier, au domaine de la finance et du trading. « Je me suis rendu compte que le secteur de l’investissement me faisait davantage vibrer que mon métier d’ingénieur. L’optimisation fiscale et patrimoniale sont des activités qui obéissent à des mécaniques qu’il me plait de maitriser. »

C’est donc en 2009 que le cabinet Westsider Finance a vu le jour à Angers. Ayant débuté en effectuant des placements dans le bâti neuf, Etienne Brois a vite réalisé que le produit n’était pas assez intéressant, ne présentant pas suffisamment de possibilités d’optimisation.  « Le bâti ancien est souvent sous-estimé. Le prix du m² est plus bas et il y a davantage de possibilités de rendement en rénovant et en louant ».

De formations en travail acharné, Etienne Brois a rapidement créé un réseau de professionnels avec qui il travaille de concert.

Aujourd’hui il aide ses clients à décrypter un environnement parfois complexe en proposant une analyse et surtout une stratégie de placement.

L’argent n’a aucune valeur

La phrase peut choquer, décontenancer et susciter la désapprobation mais en tout cas elle interpelle et c’est là qu’Etienne Brois intervient. « Bien souvent, on se focalise sur les montants que vont rapporter des placements financiers mais on ne réalise pas que l’argent perd de la valeur au fil du temps. En prenant des risques financiers, notamment au niveau de la bourse, on ne se rend pas compte que l’on perd de l’argent (jusqu’à 4% parfois), à cause de l’inflation ou la fiscalisation. D’où la nécessité d’investir dans des actifs tangibles. » L’or et la forêt restent bien des valeurs refuges qui permettent de placer en toute sécurité son argent, son épargne et ce, sur du long terme.

« Il est important de calculer en valeur réelle sur la durée. En effet on voit qu’un logement se vend plus cher aujourd’hui que dans les années 1980 mais il est primordial de se référer au niveau de vie de l’époque : à combien s’élevait le smic par exemple ? Ainsi la part de son salaire allouée à son crédit est parfois la même qu’actuellement d’où peu ou pas de bénéfice».

Etienne Brois pose la question : « qu’est-ce que l’argent ? ». Les banques impriment des billets de manière illimitée ce qui dévalue la monnaie actuelle. En effet, la masse monétaire ne fait qu’augmenter ce qui diminue la valeur d’un billet tandis que les unités d’actifs sont limitées.

 Il ajoute « on navigue de monnaie en monnaie qui se dévalue à chaque crise. Il est primordial de se poser les bonnes questions : qu’est-ce qui ne perd pas de valeur dans le temps ? ».

Pour se protéger des crises financière : posséder des actifs tangibles comme la forêt

L’or et la forêt restent des valeurs refuges qui ont traversé les siècles. L’or est la seule monnaie reconnue dans le monde « y compris au fin fond de l’Amazonie » se plait-il à rappeler. « On peut en effet payer une bière avec une pépite d’or dans les coins reculés de la forêt amazonienne ».

Les actifs tangibles les plus fréquents et sûr restent : l’immobilier, les terrains agricoles et constructibles, la forêt, l’or et l’argent (métal) et puis des biens réels comme les œuvres d’art, les montres, le vin, les vieilles voitures. « Certains biens fonctionnent mieux que d’autres mais la forêt reste un des plus sûrs ».

Etienne Brois explique cette dévaluation de la monnaie et l’intérêt d’emprunter pour acheter un actif tangible dont le prix augmente et non la valeur. « L’effet levier du crédit est intéressant quand on place l’argent emprunté dans l’immobilier car les locataires payent un loyer et l’argent gagné peut être placé dans d’autres actifs tangibles."

« Ma seule crainte est que mes clients perdent de l’argent. Mon but est alors de faire en sorte que leur capital soit pérenne via le spectre du risque ».

Westsider Finance : ou comment dédramatiser la question de l’argent

Ici on fait de la pédagogie afin de faire comprendre les mécanismes monétaires et financiers, on permet de créer des richesses via le levier du crédit, on permet d’optimiser ses placements en créant la bonne structure juridique et en connaissant tous les ressorts de la défiscalisation. Et puis on protège son argent en faisant en sorte de le placer dans des valeurs refuges type forêt.

La formation est désormais le fil conducteur de l’activité de Westsider Finance. La partie « Conseil » occupe également bien le temps d’Etienne Brois qui se plait à fonctionner au cas par cas.

« Ce que je souhaite avant tout, c’est dédramatiser la question de l’argent. Il faut s’en détacher et gagner en liberté mais pour cela il faut investir dans les bons placements ».

Créer de l’argent à partir de rien est l’essence même du capitalisme. L’économie tourne ainsi plus vite mais à la fin on risque aussi de payer très cher l’addition. Le seul moyen de lutter contre cela est de créer un système stable basé sur l’or. 

La forêt est le bien qui a une valeur « refuge » par excellence et en plus elle en possède d’autres que sont : la valeur patrimoniale, la valeur croissance, la valeur rendement et la valeur loisir. Ces 5V (cinq valeurs) de la forêt sont souvent citées par Forêt Investissement.

« Tous mes clients qui réalisent de nombreux placements ont tous déjà une forêt. Il s’agit d’un bien stable et pérenne. De plus elle contient deux actifs en un : le terrain et les arbres ! »

Pari gagnant : misez sur la forêt!
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.