02 Aisne - Un climat propice aux forêts de qualité

dans Guides des Pays et Régions > France

Département rural au taux de boisement inférieur à la moyenne nationale, l’Aisne n’en reste pas moins un département boisé. Les forêts dans l’Aisne sont en constante progression et les propriétaires privés se partagent les ¾ des étendues forestières. Un atout pour la vente de forêts dans l’Oise.

Le peuplement des forêts dans l’Aisne est principalement constitué de feuillus. On y trouve du chêne, du hêtre, du frêne, de l’érable et du peuplier.

Un climat humide et frais

Le climat ponctué de pluies régulières, favorise les forêts dans l’Aisne.

La forêt de Retz, premier massif du département a la particularité d’entourer la ville de Villers-Cotterêts. Elle abrite du hêtre, du chêne et du charme, tout comme dans les forêts d’Andigny, d’Hirson, de Regnaval et de Saint-Gobain (2ème massif le plus important au niveau départemental après celui de Retz).

Dans la région de Brie, non loin de Condé-en-Brie, le paysage de campagne est entrecoupé de forêts et de vignobles. Sont abrités dans ce secteur, comme pour la plupart des forêts dans l’Aisne, du frêne, du charme, du noisetier et du tremble.

Dans le Tardenois, vers Château-Thierry, les larges vallées sont plantées de peupliers qui pourront être exploités par l’industrie du bois. Un atout pour la vente de forêts dans l’Aisne.

Feuillus et résineux se cotoient

Dans le secteur du Soissonnais et Laon, le climat de type atlantique accompagné de brouillards, favorise les peupleraies qui bordent les profondes vallées. On retrouve dans les forêts domaniales dont celle de Saint-Gobain, du chêne pédonculé et rouvre, du frêne, du hêtre, du charme et du châtaignier. Le pin sylvestre, le douglas et le pin laricio constituent quant à eux les principales essences de résineux.

La Champagne Crayeuse, vers Sissonne n’est pas très boisée et favorise le paysage de cultures céréalières. Les peupleraies se développent dans les vallées parfois marécageuses. Les forêts dans l’Aisne se font rares dans le secteur du Saint-Quentinois et Saint-Quentin. Dans cette région de plaine, la place est aux grandes cultures industrielles.

Le pin sylvestre, le douglas et le pin laricio constituent quant à eux les principales essences de résineux.

La vallée de l’Oise est toutefois bordée de peupleraies tandis que la vallée de Somme est constituée de formations boisées plus diversifiées : frêne, chêne et érable sycomore. La région forestière de Thiérache vers Vervins est plus boisée mais l’élevage prédomine.

Il faudra rejoindre le Valois vers Villers-Côtteret pour arriver à un taux de boisement de 42% avec le hêtre comme essence principale. Mais c’est dans les Ardennes primaires que la vente de forêts dans l’Oise présentera le plus d’opportunités avec un taux de boisement de 52%. Conifères et forêts mixtes y occupent une place importante.

L'avis économique

Investir dans ce département est possible pour un prix raisonnable ; le climat est propice aux forêts dans l’Aisne de qualité.

Compter entre 2 000 € et 3 000 €/ha pour un taillis et de 3 000 € à 6 000 €/ha pour des forêts mûres.

Il faudra aller jusqu’à plus de 6 000 €/ha pour de belles futaies.

02 Aisne France Hauts de France Départements
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.