Pourquoi investir au Portugal?

27 de febrero de 2019 escrito por Francisco Ramos

Le Portugal a grandi ces dernières années. Et il continue de croître. En réaction à la période de forte crise économique qui a marqué les premières années de la décennie, particulièrement frappante pour l’économie portugaise, le pays a su faire les sacrifices nécessaires, dans un premier temps, mais a surtout été capable de s’adapter et de s’alléger, de devenir plus efficient. Il a pu se concentrer sur des domaines stratégiques et des aspects essentiels de la compétitivité de son économie pour devenir plus cohérent et plus mature en tant que marché.

Le Portugal est plus mature

Et les résultats sont visibles. Les indicateurs socio-économiques, la reconnaissance des marchés financiers internationaux ou la position au sommet, de plus en plus fréquente, dans des différents classements internationaux, (liés aux aspects les plus divers de la vie sociale, économique et administrative), montrent clairement que le Portugal est un marché de plus en plus dynamique, accessible et, de ce fait, plus attractif pour les investissements étrangers.

Au début de l’année 2018, l'édition française du magazine Forbes utilise le titre "Le Portugal, la nouvelle destination pour investir" dans un article mettant en lumière des aspects tels que la population jeune et qualifiée, les valeurs concurrentielles du marché immobilier, la culture, la qualité de vie et, inévitablement, le climat privilégié. Mais d'autres arguments sont souvent évoqués comme la stabilité du climat social, les coûts de main-d'œuvre, l'environnement favorable aux entreprises ou les infrastructures de télécommunications, de transport et de logistique.

Le Portugal est plus organisé

Sans restrictions à l'entrée de capitaux étrangers et en appliquant le principe de non-discrimination concernant la nationalité, le Portugal n'exige pas l'existence de partenaires nationaux et n'impose pas de restrictions à la distribution des bénéfices ou des dividendes à l'étranger.

Réglementé selon les mêmes règles que l'investissement national, l'investissement étranger ne nécessite pas d'enregistrement ou de notification spéciale.

De plus, il est aujourd'hui extrêmement facile de créer une entreprise (cela peut être fait en moins d’une heure) et l’État fournit un ensemble d’outils en ligne qui ont simplifié la vie des entreprises et des citoyens en automatisant un processus de plus en plus étendu de nombre d'opérations. On note, par ailleurs, le programme Simplex, qui a été chargé ces dernières années de simplifier et de dématérialiser des centaines de procédures administratives et fiscales.

Des déclarations automatiques de l'IRS à l’accès au portail de la Sécurité Sociale et à la déclaration mensuelle de rémunérations, en passant par des domaines plus spécifiques tels que le Titre Unique Environnemental (où il est possible de trouver toutes les procédures de licence environnementale), le Guide Électronique de Suivi des Déchets ou l'enregistrement et la gestion des animaux dans les installations d’élevage) ne sont que des exemples pour illustrer les nombreux processus simplifiés disponibles aujourd'hui en ligne.

Des améliorations ont également été mises en œuvre du point de vue fiscal. Le Code Fiscal de l'Investissement, tel que modifié par le budget de l'État pour 2019, prévoyait une augmentation généralisée des mesures envisagées, notamment en ce qui concerne les montants ou pourcentages maximums des valeurs d'investissement acceptées à des fins de déductions fiscales ou dans l'augmentation de certaines majorations sur les montants investis à des fins d’avantages fiscaux.

Le Portugal est mieux préparé

 Considéré comme le 13ème pays doté des meilleures infrastructures au monde (Global Competitiveness Report 2017-2018 do World Economic Fórum (WEF)), le Portugal dispose d'un autre atout particulièrement utile pour attirer les investissements étrangers. Il suffit de regarder :

  Infrastructures routières :

 

la qualité des routes portugaises est considérée comme la 4ème meilleure au monde et le pays occupe la 6ème position en termes de densité du réseau autoroutier, nettement au-dessus de la moyenne des pays de l'OCDE.

Infrastructures maritimes :

Considéré comme le 25ème meilleur pays au monde, il comprend, outre les grands ports de Lisbonne et de Leixões (Porto), le port des eaux profondes de Sines. Ce dernier a la capacité de recevoir des navires de la classe post-Panamax, après avoir enregistré ces dernières années une croissance record dans son activité. On trouve aussi plusieurs ports plus petits, pouvant accueillir le trafic maritime de proximité.

Transport aérien :

Les 4 aéroports internationaux (Porto, Lisbonne, Beja et Faro) , bien répartis géographiquement, permettent, en moins de 3h, aux personnes se rendant dans le pays, d’établir une liaison routière avec n’importe quelle zone du territoire national. En plus, Funchal (Madeira), Terceira et S. Miguel (Azores) offrent aussi des aéroports de gabarit international.

Infrastructure ferroviaire :

Considéré comme le 25ème meilleur au monde, ce réseau comprend, outre un réseau complet qui longe le littoral plus densément peuplé, plusieurs liaisons transversales vers l’intérieur du pays. Le Corridor Atlantique : une ligne de chemin de fer reliant le Portugal, l’Espagne, la France et l’Allemagne, a récemment été inauguré. Il permet, grâce à une gestion centralisée de l’attribution des capacités, de la gestion du trafic et de la relation client, d’améliorer considérablement la compétitivité de ce moyen de transport, en particulier en ce qui concerne le transport de marchandises.

Infrastructures de télécommunications :

Le Portugal possède l’un des meilleurs réseaux de télécommunications d’Europe, avec une couverture totale du territoire par le réseau GSM et une couverture très étendue du réseau de fibres optiques. L'accès Wi-Fi est largement disponible dans les zones urbaines, notamment dans la grande majorité des espaces commerciaux, même dans les petites villes.

Le Portugal est bien situé

Avec des liaisons aériennes directes vers les principales villes européennes et à moins de deux heures et demie de la plupart d'entre elles, le Portugal est proche de l'Europe. La présence de nombreuses compagnies aériennes low cost permet désormais des correspondances abordables et une grande disponibilité des vols et des horaires. Le Portugal est également la liaison idéale entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique.

Destination de plus en plus fréquente pour les réunions d’affaires et les grands événements internationaux, dans des domaines aussi divers que la culture, le sport ou la technologie, le Portugal est aujourd’hui une destination fréquente des grandes multinationales qui installent des centres de services partagés et des centres de compétences européens. Aujourd'hui, il en existe plus de 100, générant plus de 50 000 emplois.

Le Portugal est un pays sûr

Le Portugal s'est classé au 4ème rang du Global Peace Index de 2018 , sur 163 pays étudiés, considéré comme la référence mondiale dans l'évaluation de la paix et de la sécurité mondiale (source : Institute for Economics & Peace).

 On pourrait également parler de la qualité de vie, la richesse du patrimoine culturel, des paysages magnifiques et les plages de sable blanc, de la gastronomie et les confiseries nationales, du climat exceptionnel ou même de l'influence internationale favorisée par la langue portugaise, parlée par plus de 250 millions de personnes réparties sur presque tous les continents : Europe, Afrique, Amérique et Asie.

Il est également certain que le marché portugais offre aujourd'hui un écosystème privilégié pour accueillir des investissements étrangers, possédant des avantages concurrentiels indéniables et offrant un "environnement" global extrêmement accueillant.

Dans le prochain numéro de Forest Time, je traiterai du thème de l'investissement dans la forêt portugaise, thème moins fréquent dans les publications sur le Portugal, mais qui réserve de nombreuses bonnes surprises.

 

Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.