Douglas

dans Guide Essences
Nom latin : Pseudotsuga Menziesii Famille : Pinaceae Genre : Pseudotsuga

Reconnaître le Douglas

On reconnait le douglas à

  • Ses cônes longs de 5 à 10 cm
  • Ses aiguilles molles et plates avec une odeur de citronelle

Stations du douglas

Températures 

Moyenne annuelle entre 8 et 11°C. Résistance au froid, aux gelées de printemps. Aime la lumière.

Pluviométrie 

Moyenne annuelle entre 800 et 1200 mm (parfois plus en altitude) dont 150 et 200mm en été. Résistance relative à la sécheresse variable selon les provenances.

Sols

Préfère les sols légers, bien drainés, frais profonds et meubles, même s’ils sont caillouteux. Craint les sols trop humides et trop compacts. Le critère : La réserve en eau du sol est importante. Il craint les sols trop argileux, les sols calcaires et les sols superficiels.

Enracinement du douglas

  • Enracinement oblique, latéral et étendu.
  • Déraciné en sols compacts par le vent et la neige collante.

Accroissement et production du douglas

  • Assez lent au début puis s’accroit progressivement de 6 à 10 ans.
  • Environ 30 ans pour faire 1 m³ et ensuite 1 m³ tous les 10 ans.
  • Production de 15 à 25 m³/ha/an (selon les stations).

Plantation du douglas

Plantation Ecartement Avantages et inconvénients
Intensive : 600 à 800 plants/ha 4x4m ou 4x3m Choix de plants à faible branchaison, élagage indispensable.
Intermédiaire : 1100 à 1500 plants/ha 3x3m ou 2.5x3m  
Traditionnelle : 2000 plants/ha 2.5×2.5m Gros bois de très bonne qualité. Éclaircie précoce nécessaire donc plus difficile à commercialiser.

Bois de douglas

  • Cœur brun rose et aubier clair
  • Sciage facile, séchage sans déformation ni fente.
  • Bois de cœur très durable.
  • Excellent bois de charpente, de menuiserie extérieure et de déroulage.
  • Utilisé aussi pour planches de coffrage, piquets caisserie et panneaux de particules
  • Nom commercial : pin d’Oregon.

Sanitaire du douglas

Ne connait pas de maladie importante

L'avis économique

Le Douglas est une essence surprenante car très plastique (bonne faculté d’adaptation). Son bois est utilisé dans plusieurs domaines. Le duramen du Douglas- c’est-à-dire le cœur du bois- bénéficie de caractéristiques permettant une bonne résistance naturelle aux insectes et champignons.

Cela lui permet de s’affranchir de certains traitements spécifiques lorsqu’on le met à l’extérieur. Il s’adapte aussi très bien dans des milieux ou l’hygrométrie (humidité de l’air) est assez élevée.
Toutes ces raisons font que le bois du Douglas est recherché sur le marché et qu’il est très bien valorisé lors des ventes (selon la qualité) des experts forestiers.

De plus, si en forêt nous ne parlons pas de rentabilité, le Douglas peut toutefois offrir des croissances de pousses annuelles allant de 15m3 à 25m3 par hectare et par an, ce qui lui permet d’obtenir la palme du meilleur producteur de bois sur l’hexagone voire en Europe. Bien entendu le prix du foncier est à la hauteur de la production de bois.

Toutes les qualités du Douglas font de cet arbre une essence du présent et sans aucun doute d’avenir...

Résineux France Douglas
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.