Les Coopératives Forestières

7 novembre 2017

En France, les coopératives forestières, tout comme les experts forestiers, sont également des structures qui peuvent prendre en main la gestion de la forêt. Elles offrent de véritables services et conseils de sylviculture.

Les coopératives forestières ont pour objectif de regrouper et d’agir pour le compte de propriétaires forestiers sylviculteurs adhérents, afin de faciliter la gestion et la mobilisation de leurs bois.

Elles entreprennent notamment le reboisement, la mise en œuvre d’exploitation de coupes, la vente de produits de coupe, la rédaction de Plan Simple de gestion et de toute documentation en lien avec la gestion durable.

La coopération forestière est un mode de gestion de la forêt

La force d’une coopérative forestière est d’effectuer des ventes groupées avec de gros volumes ce qui permet de décrocher des marchés spécifiques difficilement accessibles aux propriétaires forestiers individuels.
Un autre avantage, comme dans toutes coopératives est la mise en commun de moyens matériels, administratifs et logistiques…

19 coopératives existent en France. Elles sont implantées sur l’ensemble du territoire. Ces organismes sont créés  et administrés par des producteurs forestiers directement concernés par la forêt, férus de sylviculture.

120 000 propriétaires forestiers adhérents sont regroupés dans ces 19 coopératives qui gèrent au total 2 millions d’hectares de forêts. Elles commercialisent 7 millions de m3 de bois par an et emploient plus de 1000 salariés. Une véritable économie forestière générée grâce au système de la coopération.

Lorsque l’on est propriétaire forestier en France, y compris de petites parcelles, il est intéressant d’adhérer à une coopérative forestière

Et ce pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord, parce que la coopérative permet de mettre en commun des moyens matériels et humains nécessaires à une gestion durable et de qualité de la forêt.
  • Mais on adhère également à une coopérative pour améliorer les conditions d’approvisionnement du secteur de la première transformation du bois.
  • Enfin, on bénéficie de conseils avisés de gestionnaires forestiers notamment en termes de sylviculture !

La gestion de la forêt en France relève d’un travail de gestionnaire forestier. Aussi, la coopérative forestière reste une solution de gestion notamment pour les plus petits propriétaires qui n’ont pas toujours les moyens suffisants de subvenir seuls à  une bonne gestion et exploitation de leurs forêts.

France PSG Sylviculture gestion forestière Expert forestier Gestion durable Vente de bois coupes de bois Travaux Forestiers Gestionnaire Forestier Coopératives Forestières
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.