Nuit de hutte sur le littoral du Nord de la France

30 novembre 2018 écrit par Gilles Lecat

Crédit photo : Stéphane Sohier

La chasse à la hutte : une pratique ancestrale qui se perpétue dans le nord de la France. Suivons les pas de spécialistes le temps d'une nuit... à vos équipements!

 

Conditions requises pour la chasse à la Hutte

Un dimanche de fin Novembre où toutes les conditions météo sont requises : vent de Nord-Est soutenu avec un froid de canard... mon grand père et moi décidons d'aller passer une nuit à la hutte. Cette chasse ancestrale se pratique dans un abri fixe, enterré, très camouflé et disposé face à une étendue d'eau. C'est cet abri que nous appelons la Hutte, Gabion ou Tonne selon les régions. Il doit avoir une immatriculation officielle (aujourd'hui plus aucun nouveau numéro n'est délivré). 

Une fois les appelants attrapés dans leur enclos, (ce sont les canards que nous accrochons par une bague à leur patte et une corde lestée par un poids), nous prenons la direction de la hutte qui se trouve en bordure d'un plan d'eau qui a servi de base pour hydravions pendant la 1ère Guerre Mondiale.

Installation

Dès l'ouverture de la porte de la hutte, j'enfile les waders (pantalon étanche permettant d'entrer dans l'eau jusqu'à la poitrine) et me prépare à l'installation des appelants, mais aussi des canards en plastique appelés blettes ou muets. Tout ce petit monde doit être installé avec minutie mais surtout en accord avec le vent (la mise en place ne sera pas de la même manière si le vent vient du Nord, de l'Est, du Sud ou de l'Ouest).

Cette installation terminée, je rentre dans notre petite hutte où mon grand père a pris soin d'allumer le feu. Il fait déjà chaud, il n'y a qu'une seule pièce mais cela nous suffit amplement. Dans la même salle, nous avons une couchette, une table, un feu et deux chaises. Aujourd'hui certaines huttes sont de vrais palaces : cheminée de feux de bois , chauffage central, cuisine équipée, eau courante, électricité, télévision, douche, etc...

 Il est temps d'installer la lunette de tir à vision nocture sur le fusil afin d'identifier si les migrateurs posés sont protégés ou non, de vérifier si la sécurité de tir est mise et de le mettre en place dans son ratelier à portée de main.

En place

Une fois la bougie qui nous sert d'éclairage éteinte, nous regardons tous les deux par les créneaux ou guignettes (les ouvertures pour observer le plan d'eau et guetter la pose tant attendue). Nous discutons du chant de nos canards que nous choyons toute l'année et dont nous connaissons les chants par coeur, de notre attache (la disposition des appelants sur le plan d'eau) et nous imaginons la première pose de canards sauvages à l'endroit voulu. En effet, le but du huttier est de faire poser les oiseaux migrateurs à un endroit précis en fonction de la disposition des appelants et des blettes.

Tout à coup, nous entendons frapper à la porte, ce sont mon père et mon oncle qui sont venus nous rejoindre pour manger avec nous. Dans ma famille la hutte est une passion.

Encore aujourd'hui mon frère est un huttier passionné et expérimenté du littoral  Nord.

Les premiers tirs résonnent déjà, ce qui nous annonce une nuit prometteuse. Effectivement, toute la nuit, mon grand-père et moi avons vécu un spectacle formidable d'une nuit de migration ; des poses de un ou deux canards mais aussi le fabuleux spectacle de la pose de volées (20 à 30 canards ou plus qui viennent se poser en même temps sur la mare : spectacle et frissons garantis).

Au petit matin

Le jour se lève, il est temps de nettoyer l'intérieur de la hutte et d'aller chercher les appelants. Nous quittons la hutte avec des souvenirs plein la tête. Un peu plus loin, nous regardons une dernière fois notre petite hutte.

un oeil averti est nécessaire pour remarquer la hutte tant elle se confond avec le paysage.

Par le biais de cette histoire que j'ai vécu il y a très longtemps, j'ai essayé de vous faire découvrir cette passion qu'est la chasse au gibier d'eau ainsi que certaines bases du langage de la grande famille des huttiers. L'endroit magique décrit dans ce récit où j'ai vécu des nuits extraordinaires n'existe plus et malheureusement mon grand père non plus, mais 40 ans après, les souvenirs restent intacts et mon récit peut s'appliquer aux nombreuses autres huttes encore présentes sur le territoire français.

Par sa position géographique, la France se situe obligatoirement sur les principaux trajets migratoires empruntés chaque année par les canards. Ces types de propriétés rares à la vente sont très recherchées dans le Nord de la France où certaines huttes atteignent des prix assez pharaoniques. Les heureux propriétaires de ce rare et riche patrimoine font beaucoup d'envieux.     

 Où se pratique la chasse à la hutte en France? Voir la carte ci-dessous

Chasse Chasse à la Hutte oiseaux migrateurs
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.