Le lexique du Petit Forestier - 4

29 de noviembre de 2019 escrito por Pierre-Louis Fayet

Le lexique du Petit Forestier fait un bond en ce mois de décembre puisqu'il vous permet de découvrir du vocabulaire forestier de la lettre E à la lettre P. 

Les lettres C et D étaient fournies en définitions sylvicoles, avec cette nouvelle édition du Petit Forestier, on entre dans les termes techniques.

Un lexique utile pour mieux comprendre les métiers qui entoure la forêt.

  • Eclaircie

 

Abattage de certains arbres, le plus souvent comportant des défauts, afin de diminuer la concurrence au sein d'un peuplement forestier. L'éclaircie libère de l'espace aux arbres d'avenir qui pousseront plus rapidement.

 

  • Elagage

Activité qui consiste à supprimer les branches basses de l'arbre afin d'améliorer la qualité du bois en vue de sa commercialisation dans les années à venir. 

Ex : élagage à 2m ou à 6m.

A ne pas confondre avec l'ébranchage qui consiste à enlever les branches sur un arbre abattu (au sol).

L'élagage permet de créer un arbre sans branches et donc avec des noeuds adhérents (qui ne font qu'un avec le tronc), ce qui est très recherché par les scieries.

  • Fin Bout

C'est le plus petit diamètre toléré dans le cahier des charges d'une scierie suivant les différentes qualités du bois (charpente, palette...).

Ex : fin bout du bois de charpente en résineux = 17 cm

En anglais : small end
  • Gelif

Un arbre gélif est un arbre qui se fend sous l'action du gel. Un arbre gélif s'observe sur les troncs par une fente souvent visible à la base de l'arbre dans le sens de la longueur du tronc.

  • Frottis

Dégât occasionné par les cervidés ou les chevreuils sur les jeunes arbres, notamment dans les plantations. Ce dégât est très visible car les animaux écorcent l'arbre avec leurs bois.

Crédit photo : Gérard Soligny

  • Grumier

C'est un camion servant à transporter des grumes (arbres dépourvus de branches mais pouvant mesurer 12, 16 ou 22 mètres par exemple). Le grumier fait de la logistique entre la forêt et la scierie où le bois sera transporté.

  • Inventaire

L'inventaire est une méthode d'estimation qui consiste à mesurer, arbre par arbre, leur diamètre, afin d'avoir un volume précis du peuplement. Ce type d'estimation s'effectue dans des forêts où le volume de bois est important. Les mesures se prennent grâce à un compas forestier.

  • Marteau Forestier

Outil servant à désigner les arbres qui vont être prochainement abattus (martellage) lors d'une éclaircie ou d'une coupe jardinatoire. Ce marteau comporte les initiales du gestionnaire de la forêt afin d'identifier la personne qui a marqué la coupe. 

Ex : ONF = marteau AF comme "Administrateur Forestier".

Photo jointe : AS = Antoine de Soultrait

  • Pédologie

La pédologie est l'étude du sol qui permet de comprendre ses principales caractéristiques et celles de la roche mère. L'analyse du sol permet d'implanter une essence forestière qui correspondra au lieu. L'étude du sol doit également se faire avec l'étude du climat notamment des précipitations. Ces deux facteurs permettent de savoir si une essence est adaptée ou non à la station.

Ex : proportion en argile, sable ou limon.

  • Place de dépôt

 

Emplacement défini en forêt afin de recevoir, lors des prochaines coupes de bois, le bois abattu, souvent stocké en piles. Cette zone est accessible en camion et permet d'entreposer les bois avant leur transport à la scierie.

place of depot
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.