50 Manche - Une offre rare

dans Guides des Pays et Régions > France

Les forêts dans la Manche sont très peu présentes. Il s’agit d’un département qui a donné sa priorité à l’agriculture qui l’a divisé en de petites parcelles. Du nord au sud de la Manche, les bois s’étendent toutefois et sont les vestiges des forêts moyenâgeuses, notamment la forêt de Brix.

Département au plus faible taux de boisement, la Manche n’en reste pas moins un secteur géographique très recherché. En effet, la production de bois et la location de domaines de chasse sont à ce jour les deux principales activités exercées dans les forêts dans la Manche

La vente de forêts dans la Manche est extrêmement rare

Ce qui leur confère une véritable valeur. De multiples petits bois abritent une grande majorité de feuillus dont le chêne pédonculé et rouvre. Le hêtre, le bouleau, le châtaignier, le frêne le saule et l’aune sont des essences également bien présentes dans les forêts dans la Manche.

En résineux, le sapin pectiné est une essence naturelle bien représentée. Le pin maritime, le douglas et le pin sylvestre ont quant à eux été introduits par l’homme à la fin du XIXème siècle dans les forêts dans la Manche.

Dans le Nord Cotentin, non loin de Cherbourg et La-Paye-du-Puits, le reboisement artificiel a été important à la fin de la seconde guerre mondiale. Le climat océanique très humide est propice à une forêt de production qui est aujourd’hui exploitable. Un atout pour la vente de forêts dans la Manche.

Vers Le Plain et le secteur de Montebourg et de Saint-Clair-sur-L’Elle, le taux de boisement est extrêmement bas, à l’image de la région forestière du Bocage de Saint-Lo, vers Saint-Lo et Bréhal. La forte pluviosité favorise toutefois la forêt de production qui sera recherchée mais rare.

Dans les Collines Bocaines, non loin de Villedieu-Les-Poêles, le taux de boisement se rapproche de celui du département, les précipitations abondantes seront des atouts pour les forêts dans la Manche.

Dans le Bocage d’Avranches, dans le secteur d’Avranches et de Brecey, le taux de boisement se rapproche du taux national tandis que dans la petite région forestière du Mortainais, le taux de boisement approche des 12%, le triple du taux départemental. La vente de forêts dans la Manche y offrira certainement plus d’opportunités.

Quant aux Basses Collines de Normandie, vers Isigny-le-Buat et Potorson jusqu’à la baie du Mont –St-Michel, le faible taux de boisement tend à évoluer du fait d’un reboisement actif en hêtre et épicéas. De belles opportunités de vente de forêts dans la Manche en perspective !

L'avis économique

Ici le marché de niche prend tout son sens. La vente de forêts dans la Manche est extrêmement rare et les acteurs locaux à l’affut de toute opportunité.

Prévoir méthode et patience pour trouver une belle forêt. Les prix seront bien sûr en adéquation avec la rareté de l’offre.

Compter entre 10 000€ et 20 000€/ha.

Normandie France 50 - Manche Départements
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.