Reconversion d'une gravière

1 novembre 2018 écrit par Gilles Lecat

Découverte d'une ancienne gravière dans le Nord de la France grâce à Gilles Lecat, responsable halieutique à Forêt Investissement. Spécialiste de la vente de zones naturelles, ce dernier nous explique ce qu'est une gravière et son mode de transformation pour en faire un lieu de loisirs dans le respect de l'environnement.

Plongeons dans ce que l'on appelle "un miracle écologique"....

Définition

Une gravière est un lieu où l'on creuse pour extraire des granulats. D'une superficie très variable, elle produit des granulats sur toute la période de son exploitation. En fin de vie,  c'est  à dire à la fin de son exploitation, elle évolue souvent en étang non vidangeable mais avec des fonds intéressants pour la pêche  : variations et grandes profondeurs.  Elle peut aussi être destinée à d'autres loisirs ; la chasse, les sports nautiques ou  réserve naturelle. C'est à ce moment là que se produit ce que l'on pourrait appeler un miracle écologique.

Le sang de la terre

L'eau arrive par résurgence de la nappe phréatique que l'on pourrait appeler le sang de la terre. Très pure, cette eau permet le dévelopement d'une faune et d'une flore exceptionnelles.

 Plongeons dans ce monde inconnu...

tout Un monde aquatique

Les premiers arrivants sont généralement les amphibiens, ils colonisent en grand nombre la gravière. Puis les cygnes, canards, grèbes, foulques, poules d'eau  feront une halte sur le plan d'eau et déposeront sans le savoir des oeufs de poissons qu'ils transportent dans leurs plumages et sur leurs pattes. c'est ainsi qu'arrivent les premiers poissons. La pluie favorise également la venue de nouvelles espèces.

 

Au printemps, lors de fortes précipitations, ruisseaux et rivières sortent de leur lit. Une gravière n'est jamais très loin de ces cours d'eau et certaines espèces profitent de la crue pour les coloniser. Une multitude d'espèces de poissons, coquillages, écrevisses font partie de ce biotope riche et varié. A la surface aussi commence le spectacle de la nature, visible pour qui sait l'observer. Les anatidés prennent  aussi place sur le plan d'eau et n'hésiteront pas à construire leurs nids, mais à une seule condition : ne pas être trop dérangés par l'activité humaine.

La Flore

La flore  est exceptionelle : les plantes aquatiques poussent en grand nombre : élodée,potamot,ceratophyle etc... Toutes cette végétation servira d'abris pour les petits poissons contre les prédateurs, mais sera aussi une zone de nourriture et de ponte pour les autres.

 

 

 

Aulnes, Saules et Peupliers seront les premiers à gommer les cicatrices de l'exploitation passée sur les berges. La nature fait bien les choses mais il lui faut du temps et de la tranquilité pour métamorphoser une gravière en petit paradis écologique.

 

Souvent laissé à l'abandon par l'homme, le formidable potentiel des gravières est aujourd'hui très recherché.

France Pêche Environnement oiseaux Gravière Poissons
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.