Forêt Privée : Une vente groupée de coupes de bois par AGEFOR Massif Central

1 mai 2018 écrit par Stéphanie Bonnet

Elles sont attendues par de nombreux acheteurs venus de la France entière mais également des pays limitrophes. Les ventes groupées de coupes de bois de la forêt privées qui sont organisées 3 fois dans l’année par l’association AGEFOR Massif Central, se sont déroulées jeudi 26 avril dernier au sein de la Salle des Fêtes de Celles-sur-Durolle.

Au cœur du Puy-de-Dôme, ces ventes par soumission sont proposées par un ensemble de gestionnaires et experts forestiers au service de propriétaires privés, ayant répondu eux aussi présents au rendez-vous.

Descriptif de la vente

Des ventes de printemps, AGEFOR Massif Central en a organisé un certain nombre depuis les débuts de l’association en 2006. Celle-ci s'est déroulée sous le thème des résineux. Les ventes dédiées aux feuillus se dérouleront quant à elles à Yzeure au mois de septembre 2018.

Près de 80 personnes s’étaient donc donné rendez-vous jeudi 26 avril dernier au cœur de l’Auvergne : une quarantaine d’acteurs (les acheteurs) et des spectateurs (propriétaires) dans les mêmes proportions. Un après midi placé sous le signe de la convivialité, le président d’AGEFOR, Antoine de Soultrait y tient, mais surtout du professionnalisme et de la rigueur. Retour sur un temps fort et attendu de la filière bois.

Nous sommes dans une vente par appel d’offre..

Avec 46 lots à la vente sur un volume total de 38 953 m³ (829 m³ de volume moyen mis à la vente par parcelle) chaque acteur de la vente s’est vite mis dans l’ambiance concentrée qui précède toute transaction. Nous sommes dans une vente par appel d’offre c'est-à-dire que le lot est présenté par les organisateurs qui laissent un temps de réflexion à la salle. Puis chaque acheteur soumet son offre de manière confidentielle et les prix proposés sont annoncés. C’est le montant le plus élevé qui l’emporte.

Prix de retrait

Le propriétaire qui vend le lot établit un prix de retrait en concertation avec son gestionnaire forestier. En effet, en deçà d’un certain montant, il préfère retirer de la vente son lot plutôt que de le vendre en deçà du prix qu’il s’était fixé.

 

Compte rendu de la vente du 26 avril

Sur 46 lots mis à la vente, 7 ont été retirés pour la raison de prix de retrait que nous avons expliquée plus haut. Ce qui ne veut pas dire que les lots ne se vendront pas.

Les tractations peuvent en effet se prolonger après la séance lorsqu’il y a peu d’écart entre le prix de retrait et l’offre (parfois moins de 1 000€). Il est alors possible d’arriver à un accord qui conviendra tant au propriétaire qu’à l’acheteur : 4 lots furent ainsi renégociés immédiatement après la séance. Le taux d’invendu de cette vente est ainsi de 7 %.

Selon Luc Détruy, trésorier d’AGEFOR Massif Central :

Nous avons assisté à une belle vente groupée. Les douglas se sont très bien vendus ainsi que les épicéas. Quant aux sapins, cela a plutôt mieux fonctionné que prévu. Les cours du bois sont à la hausse pour la plus grande satisfaction de nos propriétaires

Il faut dire que le cours du bois est directement lié au contexte économique qui est plus favorable ces derniers mois. En effet, la construction se porte bien et les scieurs cherchent du bois.

Luc Détruy ajoute que :

on constate que les acheteurs sont plus aptes à bien payer la qualité, ce qui n’était pas forcément le cas auparavant. Le douglas s’est ainsi vendu entre 55 et 65 € le m³, l’épicéa entre 40 € et 45 € le m³ et le sapin entre 35 € et 40 € le m³ ».

Le bois moyen se vend sous toutes les qualités et sous tous les volumes tandis que les gros bois trouvent preneur uniquement dans le cas de très bonne qualité même si le volume n'est pas toujours important.

 

De belles ventes

Il est important de mettre en lumière deux belles ventes.

  • Tout d’abord le lot n°16 qui est un lot de douglas planté en 1914 ce qui est remarquable. Situé à Thiers, ce lot de 835 m³ s’est vendu en coupe rase pour un montant de 58 500€ soit en moyenne 70€ le m³. Des arbres de très belle qualité dont le volume moyen est de 2,5m³. La deuxième offre s’est quant à elle située à 54 823€. Un bois convoité qui servira de bois d’œuvre à la Scierie Esbelin à Cournon-d’Auvergne (63) qui a emporté le lot. Le bois le mieux vendu au m³ de la vente !

 

  • Le lot n°7 situé en Montagne Thiernoise, dans le Puy-de-Dôme et composé de douglas également a été vendu pour un montant de 131 030€ pour un volume de 2365m³ en coupe rase. Soit une moyenne de 55.4€ le m³. Le deuxième prix était proposé à 125 850€. C’est donc la scierie Moulin, à Dunières, en Haute-Loire qui a emporté ce lot de très belle qualité également.
Les coupes de qualité et/ou bien desservies ont été privilégiées, faisant l’objet de cours plus favorables.

A noter que les bois de bordure (branchaison beaucoup plus importante que la moyenne) de parcelles habituellement décotées ont malgré tout été très bien valorisés par les scieurs, la raison étant que le cahier des charges des scieries s'est un peu plus élargi.

Ce qui ne se vend pas

Les gros bois de qualité médiocre restent les grands perdants des ventes, ce qui se vérifie également au niveau national. De plus, ce qui est difficile d’accès ne peut être mis à la vente. « Préalablement à la vente, il est ainsi parfois utile voire primordial d’améliorer les conditions d’accès aux coupes, par le biais de travaux sur la voirie forestière. Les vendeurs mettent alors tous les atouts de leur côté ».

Des ventes qui se sont encore une fois terminées autour d’un verre et d’un moment de convivialité. Le bois, c’est en effet une longue histoire….

 

Prochaines ventes de bois :

Chêne le 14 septembre à Yzeure (03)

Résineux le 26 octobre à Lempdes (63)

 

France Économie Sylviculture AGEFOR Vente de bois Ventes aux encheres Ventes par soumission Vente de bois par appel d'offres
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.