Chêne Liège

dans Guide Essences
Nom latin : Quercus Suber Famille : Fagaceae Genre : Quercus

On reconnait le chêne liège à :

  • Ses écorces liégeuses, boursoufflées et crevassées.
  • Ses feuilles alternées, dentées à la face duveuteuse
  • Ses glands bruns, allongés et à la pointe velue.

 

Stations profitables 

Températures

Moyenne annuelle entre 13° et 16°C.Cette essence est héliophile (qui aime le soleil) et thermophile (qui aime la chaleur). C’est une essence méditerranéo-atlantique, on la retrouve sur les côtes et jusqu’à 300 kms à l’intérieur des terres. Le chêne liège craint les gelées. Il a besoin d’une période de sécheresse estivale pour pouvoir croître.

Pluviométrie

Moyenne annuelle entre 500 et 1200 mm / an. Il requiert une humidité atmosphérique de 60%. Le chêne liège n’aime pas l’hydromorphie.

Sols 

Le chêne liège est une essence calcifuge, c’est à dire qu'il ne supporte pas les sols calcaires. En revanche, il apprécie les sols siliceux acides. On le retrouve jusqu’à 700 m d’altitude sur le territoire français.

Enracinement du chêne liège

  • Pivotant
  • Très profond

Accroissement et production du chêne liège

  • Production de 1 à 2 kg de liège / arbre / an

Plantation du chêne liège

Densité Écartement Avantages et inconvénients
400 à 650 plants  / ha 4m x 4m ou 4m x 5m La récolte du liège se fait tous les 10 à 15 ans. Le drageonnage et le rejet de souche sont importants et efficaces sur ce type de peuplement. La récolte du liège peut parfois affaiblir les peuplements, il faut alors prendre soin de le rénover par des travaux sylvicoles.

 

Bois du chêne liège

  • Gris brun à aubiers distincts
  • Travail difficile du bois
  • Bois de cœur très dur, lourd et nerveux.
  • Excellent bois de chauffage, utilisé en menuiserie.
  • Écorce utilisée pour le liège (bouchon, isolation)
  • Utilisé aussi pour la décoration.

Sanitaire

Ne connait pas de maladie importante, toutefois surveiller :

Platypus Cylindrus et la fourmi à tête rouge.

 

L'avis économique

Les Suberaies (plantations de chênes lièges) paraissent être des plus rentables. En effet, en plus de produire du bois qui excelle pour le chauffage et qui sert aussi à la menuiserie, il est principalement réputé et utilisé vis-à-vis du liège qu’il produit en grande quantité.

Son écorce peut atteindre jusqu’à 25 cm. Ce dernier sert à la fabrication du fameux bouchon de liège mais aussi pour des plaques de liège utilisées en isolation. En outre, le chêne liège permet d’obtenir divers bénéfices grâce à une bonne productivité.

En revanche, c’est une essence exigeante qui nécessite des stations forestières particulières, Forêt Investissement vous conseillera si vous souhaiter acquérir une Suberaie.

Feuillus France Chêne Liège
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.