Le Bassin parisien : une riche région forestière

1 septembre 2018 écrit par Stéphanie Bonnet

Malgré la proximité de la capitale, les forêts et espaces forestiers sont bien présents à moins d’une heure de Paris. Quant au Bassin parisien, il constitue l’une des plus grandes régions naturelles de France : il occupe le centre de la moitié nord du pays avec des massifs aussi prestigieux que la forêt de Fontainebleau ou bien encore celle de Rambouillet.

Les forêts en Ile de France

 Il est bon de savoir que la forêt est très présente dans cette région. Elle occupe en effet 261 000 ha. Le taux de boisement y est de 21%, en dessous toutefois de la moyenne nationale qui s’élève quant à elle à 30%. On parle malgré tout de région forestière et comment ! Des massifs très importants tels que ceux de Fontainebleau, de Rambouillet ou bien encore ceux de la Vallée de la Seine font la renommée de la région très urbanisée. « Les poumons de la capitale » que constituent ces forêts sont très visités notamment pendant les jours de congés des franciliens. La forêt occupe ainsi une grande fonction de loisir.

Aussi, on entend régulièrement parler des 3 fonctions occupées par la forêt en Ile de France :

  • La fonction économique avec une importante production de bois.
  • La fonction écologique car ces espaces forestiers jouent un grand rôle dans la préservation des ressources naturelles.
  • La fonction sociale en permettant à la population d’y exercer des activités de loisir comme nous avons pu l’évoquer plus haut.

 

Autour de Paris, la proportion de forêts publiques est très importante : on se place en effet à un taux de 90%, ce qui n’est pas le cas des départements de la grande couronne qui peuvent aller jusqu’à 67% de forêts privées. En Ile de France, les forêts de production couvrent 253 000 ha de la forêt privée soit 97% de sa superficie.

L’exploitation de la forêt reste ainsi une importante source de revenus pour de nombreux propriétaires. En effet, comme dans le reste de la France, la forêt privée située dans la région forestière du bassin parisien est extrêmement morcelée.

Le feuillu domine

Les vraies forêts existent donc dans la région forestière du bassin parisien, et ce à moins d’une heure de route de Paris ! L’Ile de France a beau être la région la plus urbanisée de l’hexagone, le quart de son territoire est couvert d’espaces forestiers en tout genre : bois, forêts domaniales ou privées, grands parcs… Et malgré la forte urbanisation, les arbres gagnent tout de même du terrain !

On constate une prédominance des feuillus dans la région forestière du bassin parisien. Ces derniers couvrent donc 86% de la superficie de la forêt régionale. On compte peu de conifères. Le chêne rouvre, le chêne pédonculé, le châtaignier sont les 3 essences les plus exploitées car fortement en présence dans des forêts elles-mêmes facilement exploitables.

Drainée par des fleuves importants, cette vaste région naturelle de France est également une riche région agricole et forestière.

On parle d’une des premières régions économiques d’Europe.

Des forêts très prisées

Dans cette région forestière du bassin parisien, les forêts privées sont extrêmement recherchées. Il s’avère que c’est le nord du bassin parisien qui bat tous les records en termes de prix : un ha de forêt s’achète en effet en moyenne à plus de 6300€ soit près de 2200€ de plus que la moyenne nationale !

La Seine-et-Marne représente la plus grande surface forestière d’Ile de France mais ses massifs sont extrêmement recherchés notamment dans le but d’acquérir un domaine de chasse.

D’autant plus que de nombreuses forêts domaniales dont Rambouillet et Fontainebleau ne sont pas à la vente !

On compte sept forêts partiellement domaniales faisant entre 20 et 50 km² : Armainvilliers, Marly, Montmorency, Nanteau-Poligny, Notre-Dame, Saint-Germain-en-Laye, Senart.

Au milieu de ces massifs il faut être particulièrement attentif à toute vente qui demandera d’importantes garanties financières !

La forêt de Fontainebleau

Situé à 60 km au sud-est de Paris, le massif de Fontainebleau couvre à lui seul 25000 ha. Le grès est une caractéristique de cette forêt, il sera exploité jusqu’en 1983. Il servira de matière première, notamment pour l’élaboration des pavés de Paris !

La faune et la flore y sont en abondance : on comptabilise en effet 5685 espèces végétales dont 80 espèces d’arbres et d’arbustes avec une domination des chênes et des pins sylvestres.

Servant de vaste terrain de chasse sous l’Ancien Régime, l’ancienne forêt républicaine appartient aujourd’hui à tout le monde. En effet, Fontainebleau reçoit chaque année plus de 17 millions de visiteurs. L’ONF est toutefois toujours très attentif à la préservation des milieux paysagers.

Ici le pin pousse entre les rochers et le sable.

Dans cette forêt de Fontainebleau qui est réputée comme étant l’une des plus belles et plus grandes forêts de France, la diversité des milieux, le relief, les multiples essences s’ajoutent à l’atout de la proximité de Paris pour accroitre la renommée internationale du massif. Il faut dire que de nombreux artistes peintres du XIXème siècle ont été inspirés par ses paysages.

La forêt de Rambouillet

Avec ses 30 000 ha dont 14 000 ha de forêt domaniale, la forêt de Rambouillet est dominée par le chêne à la fois Rouvre et Pédonculé.

Depuis 2009 ce massif est classé « Forêt de Protection » même si la chasse est pratiquée de manière régulière en partie pour réguler une faune abondante.

En effet, le cerf est l’animal emblématique de la forêt, il accompagne les sangliers et les chevreuils qui sont présents en masse. Si on tend l’oreille, on peut entendre son brame à l’automne.

Première forêt du département des Yvelines, on pratique encore la chasse à courre dans la Forêt de Rambouillet.

Ancienne forêt d’Yvelines qui couvrait l’ouest parisien, la forêt de Rambouillet est sur la base de réserves d’eau qui permettaient d’alimenter Versailles sous l’Ancien Régime. Ce qui explique la présence de nombreux étangs.

Doté de nombreuses forêts qui ne sont pas toutes domaniales, le bassin parisien constitue une vaste région naturelle à la fois riche et remarquable. Les amateurs de beaux massifs ne seront pas déçus à condition d’être dans les bons réseaux d’information de vente !

France Sylviculture régions forestières Fontainebleau Paris Bassin parisien Rambouillet
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.