Comment acheter ou vendre une forêt en Corse ?

31 août 2019 écrit par Jean Philippe Roux

La vente ou l’achat d’une forêt en Corse est possible, comme nous avons déjà pu le constater dans de précédents articles du Forest Time et malgré quelques spécificités insulaires, que je vais développer dans cet article.

Tout D’abord l’état des lieux de la forêt Corse

  • Surface de la Corse 872 608 ha pour seulement 330 000 habitants.
  •  Surface des forêts en Corse 507 000 ha, elle couvre 58% du territoire.
  •  On estime la forêt de production à 355 000 ha.
80% des forêts sont privées soit 405 000 ha, c’est pratiquement la moitié de la surface de l’Ile en forêt privée !

 

Les stations forestières sont très variées et diffèrent radicalement entre les côtes orientales et occidentales de l’Ile de Beauté. Les zones de montagnes sont souvent difficiles d’accès. Nous passons rapidement d’une altitude de 0 à 1 400 mètres (Le monte Cinto est le plus haut sommet de Corse avec 2706 mètres).

 

Les principales essences forestières de Corse

  • Chêne vert 169 000 ha
  • Pin maritime 45 000 ha
  • Peuplement pur de chêne liège 30 000 ha (suberaie)
  • Pin laricio 28 000 ha
  • Chêne pubescent 21 000 ha
  • Châtaignier 20 000 ha
  • Hêtre 13 000 ha

Et le maquis qui offre une biodiversité exceptionnelle, d’une beauté saisissante, souvent dense et pratiquement impénétrable …

Une spécificité juridique Corse, les droits de succession !

Depuis l'arrêté Miot du 21 Prairial IX (18 juin 1801), la Corse bénéficie d'une dérogation au droit fiscal commun en matière de droits de succession.

Il en résulte 84 591 comptes cadastraux au nom de propriétaires présumés décédés (sur un total de 1 014 096 sur l'ensemble de l'île), et d'autre part, 63 723 biens non délimités représentant 15,6 % de la surface cadastrée.

Cette spécificité est un frein au marché des transactions forestières en Corse car il est difficile d’identifier un propriétaire d’une parcelle souvent noyée dans une division multiséculaire.

Protectionnisme Corse

Contrairement au continent, le marché reste essentiellement local (bouche à oreilles).

Les transactions forestières avec les non insulaires sont possibles mais un protectionnisme demeure. Cette méfiance résulte des multiples invasions qu’a subi l’Ile tout au long de son histoire, d’une culture, d’une langue et d’une identité forte.

Alors, acheter une forêt en Corse c’est possible ?

Oui, c’est possible il y a même des propriétés privées de plusieurs centaines d’hectares en plaine du côté de Porto-Vecchio.

Des domaines de chasse, des suberaies, des forêts d’eucalyptus vers Ghisonaccia et biens d’autres opportunités d’achat permettent l'accès à la propriété forestière en Corse. Sur la côte orientale, entre Bastia et Bonifacio, nous trouvons également des vergers et oliveraies en plaine. Des belles forêts de pins Laricio se situent en montagnes. Certains spécimens atteignent 50 mètres de haut. Des forêts de chêne vert sont en présence avec des densité atteignant 400 m3 à l’hectare.

 

 

Grace à son réseau local, Forêt-investissement est compétant pour vous accompagner dans toutes vos démarches d’acquisition ou de vente de forêt en Corse.

 

Forêt Corse Économie Sylviculture Acheter une forêt en Corse
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.