Charme

dans Guide Essences
Nom latin : Carpinus Famille : Betulaceae Genre : Carpinus

Reconnaître le Charme

On reconnaît le Charme à :

  • Ses troncs gris cannelés, anguleux. Son écorce grise, lisse dans le jeune âge.
  • Ses feuilles caduques, alternes, à bords dentelés et à surface gaufrée
  • Ses fruits (= akènes) en grappes
  • Ses chatons tombants en grappe

Stations profitables au Charme

Températures

Température annuelle moyenne de 10°C. Le charme est une essence de lumière ou de demi-ombre. Il appréciera les étés chauds mais craint les sécheresses.

Pluviométrie

Pluviométrie moyenne d’au moins 800mm par an. Néanmoins sensible à l’hydromorphie.

Sols

Le charme apprécie les sols frais et humides de type plutôt argileux et/ou limoneux. Il ne craint pas les sols calcaires mais ne tolère guère les sols acides ou hydromorphes. On le retrouve jusqu’à 1300m d’altitude.

Enracinement du charme

  • Traçant, peu profond.
  • Sensible aux vents violents.

Accroissement et production du charme

  • Assez lente

Plantation du charme

Le charme n’est pas une essence que l’on plante afin d’obtenir un mono peuplement. En effet très peu de charmaies pures sont présentes sur le territoire.

On le retrouve plutôt en taillis sous futaie, notamment de chênes ou de hêtres (chênaie-charmaie, hêtraie-charmaie) de par sa petite taille, il ne dépasse que rarement les 20m de haut. Il constitue souvent les forêts mixtes.

D’autre part, cette essence est très appréciée dans les jardins où on le plante sous forme de charmille, c’est à dire de haie. Dans ce cas les plants (appelés aussi charmilles) sont plantés entre 30 cm et 1 m les uns des autres. Une fois la charmille développée, les travaux sylvicoles se limitent à une coupe des dernières pousses au niveau des rameaux afin de tailler la haie.

Bois du charme

  • Bois clair, blanc.
  • Bois très dur et lourd (un des feuillus les plus durs).
  • Sciage parfois difficile quant à la dureté du bois.
  • Veines de bois marquées.
  • Le meilleur bois de chauffage chez les feuillus.
  • Utilisé pour la menuiserie, parquets, décoration et jouets.
  • Non commercial : charme.

Sanitaire du charme

Ne  connait pas de maladie importante.

L'avis économique

Le charme représente l’un des bois les plus recherchés pour le bois de chauffe. Il excelle en effet dans cette catégorie.

Néanmoins, il ne représente pas un marché important quant au sciage puisqu’il est un bois très dur et peu utilisé en construction.

Grandement apprécié par les jardiniers débutants comme avertis, il constitue de nombreuses charmilles.

Feuillus France Charme
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.