Quand la forêt résonne !

1 octobre 2018 écrit par Benjamin Zimmer

 

Crédit photos : Gérald SOLIGNY

 

Nous voilà en automne, l’époque des feuilles qui tombent et des sous-bois odorants. C’est aussi le moment où le cerf sort de ses refuges et de sa quiétude. Il vient conquérir son « harem ». Cette saison est pour lui la période des amours. Le brame du cerf : un moment unique que nous allons vous faire partager par les mots dans les lignes qui vont suivre.

L’aboutissement d’une année de mutations qui auront un impact sur la forêt

cervus elaphus

Le plus grand des animaux sauvage vivant en France " cervus elaphus" (cerf), aura un comportement qui occasionne des dégâts sur la forêt lors de la période du brame (environ du 15 septembre au 15 octobre).

Les cerfs, pour marquer leurs territoires, frotteront leurs bois sur les arbres et les branches (frottis), ce qui occasionnera des dommages parfois irrémédiables en sus de l’abroutissement (prélèvement de bourgeons) et de l’écorçage (arrachage des écorces avec les dents) qui eux, constituent des dégâts récurrents.

Les places de combat ! 

Chaque année, les emplacements où se déroulent les brames sont quasi-similaires. En effet, ces lieux sont fréquentés par les biches et ralliés par les cerfs qui viennent défier leurs concurrents dans des combats parfois mortels dans le seul but de conquérir leurs biches !


Les daguets (jeunes cerfs) et petits cerfs ont été évincés des hardes. Ils restent en périphérie pour essayer de chaparder une femelle égarée.

Le combat, véritable « choc des titans », est quant à lui, très impressionnant par l’énergie et la force engagée par les participants. 

 

Le cri des amours 

Le brame est le cri que poussent les cerfs pour attirer l’attention des biches, mais également pour intimider leurs concurrents. Ces derniers sont principalement actifs au crépuscule et pendant la nuit. Lors des pics d’activité, on peut entendre bramer les cerfs toute la journée.

Impressionnant par ses rugissements et le bruit des bois qui s’entremêlent lors des combats le rut du cerf reste féérique de part l’ambiance que dégage la scène ! 

Le brame, un moyen de sélection et de gestion


Lors de la période du brame du cerf, ces derniers sont regroupés et détectables, ce qui permet de sélectionner (en fonction de leurs attributions au plan de chasse), les animaux qui sont chétifs, malades, blessés ou ravalant (vieux cerfs).

Il s’agit d’un mode de gestion à part entière pour pouvoir optimiser l’état sanitaire des populations de cervidés. 

 

 

 

Moment très particulier dans l’année permettant de faire le point sur l’état des cervidés dans une forêt, le brame du cerf reste un moment magique très apprécié par les amateurs de nature. Un moment authentique qu’il est possible de suivre, accompagné par des spécialistes notamment dans l’Aubrac.

 

Forêt Chasse France cerfs Brame du cerf
Votre navigateur n'est pas à jour, votre experience sur le site ne sera pas opimale.